Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

En passant...

 

30/10/11

 

Je viens, je pars, je reviens et j'espère ne pas repartir...

Qui sait?

J'ai du mal à rester fixée.

Je continue, néanmoins, à lire. C'est ma seule constante!

 

Les mises à jour sont plus nombreuses sur la page FB du blogue, ainsi que sur mon Twitter...

Malheureusement, ça n'a pas toujours rapport à la littérature... mais bon, les livres, c'est avant tout la vie, non?

Vous Cherchez Quoi ?

Raccourcis en tout genre

 
BanniereSherlock
 
ZChallengeDavid
 
Zchallenge-stephen-king
 
Zchallengecoupdecoeurblogo.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 

Pub !

 
  

!!

17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 03:56

« Partager un repas de fête avec Gervaise, Lantier et leurs amis, ou savourer la perfection du festin de Babette, découvrir les subtilités de la cuisine japonaise avec le seigneur Chikuzen Nobushiro, déguster le gâteau de mariage d'Emma Bovary, rêver d'agapes avec le révérend dom Balaguère ou accompagner Cyrano de Bergerac à la célèbre Rôtisserie des Poètes : les écrivains rivalisent de talent pour nous mettre l'eau à la bouche... Une promenade gastronomique et littéraire aussi surprenante qu'alléchante. »


   Toute petite plaquette qu'est cette anthologie d'extraits gastronomique tirés d'oeuvres classiques de littérature d'origine diverse. On croise ainsi des auteurs tels que Zola, Maupassant, Flaubert, mais aussi Thomas Day, Douglas Adams, Karen Blixen... et d'autres encore. C'est une lecture interessante quand on est curieux de la manière de présenter la gastronomie des auteurs les plus connus et nous fait redécouvrir en même temps les grands classiques de la littérature.
   Une lecture courte, mais pleine d'odeurs, de saveurs et d'images qui donnent l'eau à la bouche... !


« [...] Ou alors, un ragoût de moi, peut-être ?
- Vous voulez dire que cet animal a réellement l'intention qu'on le mange ? murmura Trillian à Ford.
- Moi ? dit Ford, les yeux vitreux. Je ne veux rien dire du tout.
- Mais c'est absolument horrible, s'exclama Arthur. Voilà bien la chose la plus révoltante que j'aie jamais entendue.
- Où est le problème, Terrien ? dit Zappy dont l'attention s'était à présent reportée sur l'énorme croupe dodue de la bête.
- Simplement que je n'ai pas envie de manger d'un animal planté devant moi même s'il m'y invite, dit Arthur. Je trouve ça cruel.
- Ça vaut toujours mieux que de bouffer un animal qui n'en a pas envie, remarqua Zappy.
- Là n'est pas la question, protesta Arthur. Puis il réfléchit à la chose: "D'accord, c'est peut-être effectivement la question. Enfin, peu importe, je n'ai pas le coeur à y songer pour l'instant. Je vais juste... euh..."
(Autour de lui, l'Univers continuait de se convulser dans les affres de sa Fin.)
"Je crois que je vais me contenter d'une salade verte, marmonna-t-il. »


Des mots à la bouche, Festins littéraires, Anthologie collective, éditions folio 2€, 2003.

Repost 0
Published by Kitty - dans Collectif
commenter cet article