Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

En passant...

 

30/10/11

 

Je viens, je pars, je reviens et j'espère ne pas repartir...

Qui sait?

J'ai du mal à rester fixée.

Je continue, néanmoins, à lire. C'est ma seule constante!

 

Les mises à jour sont plus nombreuses sur la page FB du blogue, ainsi que sur mon Twitter...

Malheureusement, ça n'a pas toujours rapport à la littérature... mais bon, les livres, c'est avant tout la vie, non?

Vous Cherchez Quoi ?

Raccourcis en tout genre

 
BanniereSherlock
 
ZChallengeDavid
 
Zchallenge-stephen-king
 
Zchallengecoupdecoeurblogo.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 

Pub !

 
  

!!

23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 15:49

**** Attention, ce billet présente des avis négatifs sur des objets culturels. Les avis exprimés sont uniquement ceux de l'auteur de ce blog. Merci de ne pas m'envoyer promener si vous n'êtes pas daccord ! ****

 

     J'ai eu quelques jours de congé et ici (à Québec, pour ceux qui avait manqué l'info) il pleut, il pleut et il pleut. Les seules jours de soleil ont été les jours où j'ai travaillé. Bref, j'ai eu du temps de libre, très libre même et je me suis consacrée avec ma rigueur toute culturelle au visionnement de films, chose que j'apprécie tout particulièrement, en tout cas autant que de lire...

 

     Malheureusement, ce que j'ai vu était loin de m'enthousiasmer. Alors au lieu de vous faire un billet sur des films vraiment chouette que je vous encouragerait à aller voir de toute urgence, je vais vous présenter des films à ne surtout pas voir, sous peine d'ennui profond ou de soupirs à répétitions.

 

     Commençons tout d'abord par le film made in Disney; Tron Legacy

     Le film raconte les retrouvailles d'un fils avec son père qui a disparu depuis des années dans le jeu qu'il a lui-même créé. Visuellement parlant, les images sont superbes, l'esthétique est impeccable et la société de Tron est vraiment renversante. J'adore les costumes futuristes lumineux, différents pour chacun des personnages, dépendamment de leur personnalité.

     Là où c'est moche, c'est l'histoire. C'est tellement rempli de cliché (malgré le côté futuriste) que s'en est navrant. L'esthétique seule n'est pas suffisante pour relever l'histoire (qui devrait être le pilier central du film, selon moi), mais on a plus l'impression que les concepteurs du film avaient une image précise du visuel et qu'ils se sont dit "Ah merde, on a besoin d'une histoire". Bref, c'est vraiment sans intérêts.

 

     Ensuite, pour continuer dans le décevant, un film québécois; L'Appât

     C'est l'histoire du plus mauvais flic qui rencontre le meilleur agent spécial à cause d'un concours de circonstance et du fait qu'un mafieux est mort dans les bras du mauvais flic, empoisonné par des arachides.

     Les acteurs (Rachid Badouri, extraordinaire en acteur, il a vraiment beaucoup de talent et Guy A. Lepage, toujours très drôle et talentueux) sont formidable et sérieusement, avec ces deux-là à la tête du film, ça aurait pû marcher. Vraiment. La chimie entre eux est bonne, ils ont beaucoup de talent...

 

     Mais le film est vraiment mauvais. La plupart des blagues tombent à plat et le rythme, voulant trop forcer la note, finit par lasser. On dirait une parodie de Bon cop, bad cop, mais manquée. Les jokes de mononcle foisonnent, notamment celle de la coquille qui revient pas moins de quatre fois. En plus, la fin est prévisible, même si je n'avais pas prévu qu'ils la laisserait en plan. En effet, il n'y a pas vraiment de conclusion, étant donné qu'on ne nous donne pas la résolution de l'affaire, préférant nous laisser sur nos deux compères qui se cachent en jouant les lanceurs de couteaux.

 

     Bref, si vous voulez passer une bonne soirée, oubliez ces deux films. Y'en a tellement de meilleurs !

Repost 0
Published by Kitty - dans Cinéma
commenter cet article
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 02:17

     Je me dis à chaque fois que non ça ne sera pas pour moi, que le fait que ce soit apprécié par beaucoup de gens veut dire que c'est moyen, genre divertissement populaire (oui, j'ai parfois une haute opinion de moi-même... Souvent dirons certains, mais je ne prête pas foi à ces mauvaises langues!), mais une série britannique c'est pratiquement toujours un gage de qualité... Cela fait plusieurs mois que j'ai commencé à en entendre parler, mais bon, je n'osais pas, prétextant que je ne connaissais pas les acteurs principaux et qu'étant donné qu'ils ne sont pas nécessairement sexy (du genre vrai homme viril en kilt qui roule des méchaniques, on en est très loin...) et bon, plein de trucs comme ça.

 

     Mais bon, comme je suis une faible femme - et qu'il est en écoute gratuite sur le site de tou.tv (j'dis ça comme ça!) - je me suis mise, tout bonnement, à écouter d'une oreille distraite le premier épisode de cette série qui compte trois épisodes de 90 minutes (quel format génial pour une série qu'on aime...! Avis aux personnes concernées)

 

 

     ... et je suis resté scotché !! Wow, quelle belle série écrite par Steven Moffat qu'on connait pour bien des épisodes savoureux de Dr.Who ! C'est fascinant... Sherlock est fascinant... Un acteur vraiment parfais pour le rôle avec des yeux de chat. Watson est très intéressant aussi, la contemporanisation de l'oeuvre de Conan Doyle lui ayant apposé un passé de soldat revenu d'Afganisthan avec une jambe blessée (blessure psychosomatique qui se guérit dans la première moitié de l'épisode).

 

     Bref, j'adore, j'adore, j'adore et j'en redemande ! La seule chose que je déplore ce n'est pas le format de 90 minutes (que j'aime beaucoup dans cette série), mais le fait qu'une saison ne dire que 3 épisodes. 3 épisodes ! C'est triste !! C'est trop court, on en veut davantage !!

 

     Petite mention spéciale au court moment, dans le premier épisode, où nos deux compères sont au restaurant et où Watson tâte le terrain... Petit moment où Sherlock montre un visage un peu plus humain et légèrement moins froid que d'habitude. J'aime voir la complexité de la relation entre ces deux hommes dont tous les éloignent l'un de l'autre, mais qui finissent par se rejoindre par un besoin d'adrénaline, d'action, de dangers.

 

     En tout cas, allez voir ça ! Au moins le premier épisode, vous ne le regretterez pas ! :)

 

BanniereSherlock

Edit: Je rajoute ce billet dans mon challenge Holmes 2011 !

Repost 0
Published by Kitty - dans Cinéma
commenter cet article
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 22:15

     Je viens tout juste de terminer de regarder Inception de Christopher Nolan... et c'est réellement une expérience incroyable, du genre que je n'ai pas vécu souvent ! C'est un film à couper le souffle qui m'a littéralement laissé sur le c**. Sérieusement, c'est vraiment un film ahurissant !

     J'imagine que tout le monde en a entendu parlé, étant donné que, à sa sortie, le film a eu une promotion assez importante. Le scénario est simple, à la base: Un grand homme d'affaire cherche à détrôner son compétiteur en lui implantant l'idée de démanteler son industrie afin qu'il puisse prendre la relève. Bref, ça l'air simple, non? Sauf que le film ne l'est pas, et c'est là que c'est jouissif ! Afin d'implanter cette idée, Saito (l'homme d'affaire dont je parlais) engage un homme dont la spécialité est d'entrer dans les rêves de ses victimes afin de leur soutirer leurs secrets. Et c'est à ce moment que ça devient complètement renversant. Cobb (DiCaprio) amène son équipe et sa victime jusqu'à trois niveaux de "réalité" différentes en alternant les rappels de chacun de ces niveaux. Hein que ça n'a pas l'air simple !

     Et vous n'avez rien vu...

 

     C'est un film incroyable qui vaut la peine d'être vu pour la complexité de sa réalisation et l'efficacité de cette même réalisation. Je n'en suis pas encore revenue ! C'est malade !!!

 

     Et la fin... !

 

     Et on a envie que ce soit vrai... que cette possibilité de voyager dans les rêves soit possible; que cette possibilité de créer ce que l'on veut soit possible; que d'agir comme on veut puisse être possible... Tout un monde à créer et à explorer à la porter de chacun de nous, tout ce que l'on peut imaginer, là, possible...

    

     Bref, un film que je recommande chaudement à tous ceux qui veulent un film plus consistant qu'un simple blockbuster américain ou une comédie sentimentale légère... Le cerveau travaille à tout allure pour démêler cet écheveau de réalités rêvées et/ou réelles... Où se trouve la réalité ? ;) Haha, on en revient à Dick !

 

** Je rajoute une petite note concernant Léonardo DiCaprio; j'ai souvent entendu dire que c'était un acteur qui avait perdu de son éclat depuis Titanic et que c'était devenu un hasbeen. Bon, mettons les choses au clair; depuis Shutter Island et encore plus dans ce film-ci, je trouve que c'est un acteur formidable qui a sû mûrir et affirmer son jeu d'acteur. Il n'est plus le jeune premier qu'il était, et ça a renforcé la crédibilité de ses rôles... Enfin, c'est mon avis ! :)

Repost 0
Published by Kitty - dans Cinéma
commenter cet article
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 17:59

Oui, ce que vous voyez à la télé, cette chimie et cette bonne humeur n'est pas qu'apparente !! Voyez ce qui arrive entre deux prises de votre série télé favorite !

 

 

 

Haha, on en attendait rien de moins de leur part ! ;)

Repost 0
Published by Kitty - dans Cinéma
commenter cet article
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 01:58

     B'jour les gens !

 

     Connaissez-vous la maladie du printemps tardif?? Moi je la connais à tous les ans!! C'est un mal terrible qui nous affligent, nous les rêveurs, les bovarystes, les doux dingues... C'est horrible parce que dans notre cerveau, tout un tas de possibilités flashent comme des clignotants pendant des heures, bon c'est pas horrible en soi, mais c'est le fait de ne PAS pouvoir satisfaire ces besoins ou ces possibilités!

 

     Ici, la température se réchauffe et la maladie s'en vient ! Je la sens!

 

     Dans ces moments où mon sang aussi se réchauffe, que je suis dans le jus entre les travaux à remettre et la job, le démon tentateur me chuchote à quel point ça serait siiiii agréable d'être étendue sous un vent tiède, une limonade ou une sangria, dépendamment de l'heure, des heures et des heures de libre et surtout un beau livre aimé, anticipé, caressé, à porté de main. Ou encore des heures volées à regarder, presque en cachette - alors que tout le monde s'imagine que vous travailliez sérieusement - à regarder notre film préféré, celui qui nous fait soupirer de joie juste à entendre la musique du début (comme Docteur Who... Ztélé a commencé à diffuser les épisodes spéciaux en français! Quand je suis tombé dessus par hasard, le poil de mes bras s'est dressé dans les airs, trop de joie en même temps... bon de courte durée parce que je me suis rendue compte qu'ils ont coupé l'épisode de presque une heure et demie pour entrer dans leur format de quarante minutes!!! Une honte.) Mais bon.

 

     Bref. La maladie du printemps, je disais. Tout ça pour dire que malgré mes bonnes intentions (et mes bonnes résolutions et promesses), j'ai flanché et j'ai regardé un film que personne ne connait dans mon entourage, herm en cachette alors que j'étais sensée faire un travail d'analyse. Un film japonais! Oui, je l'avoue là maintenant, devant vos yeux ébahis, j'adore les films asiatiques! Coup de coeur à vie: Le secret des poignards volants, film qui m'a renversé tant par la beauté que par la fin qui a révolutionné mes illusions cinématographiques. Moi qui croyais, dans mon âme innocente que tous les films finissaient en happy end... Eh bien non! Et c'est merveilleux.

 

 

 

    Un film japonais donc! Et quel film: The Returner de Takashi Yamazaki. Et je suis tombée sous le charme. Que demander de mieux qu'un acteur principal over sexy (Takeshi Kaneshiro, my love <3) avec un trench en cuir (Agrr!), une actrice principale trop cute, des aliens méchants mais pas tant, un gros méchant avec un gros fusil style américain et une influence esthétique américaine indéniable (on retrouve même la scène de la moto qui se retourne sur la roue avant comme dans Mission Impossible 2, mais avec Takeshi, c'est mieux.)

 

Vous y résisteriez vous ?? Pas moi !!!! <3 Quand il ouvre les yeux au matin, c'est comme si le soleil se levait une nouvelle fois; c'est beau, c'est lumineux et on veut ça à tous les matins!

 

     Donc, il y a de l'action à la pelle, des explosifs, des fusillades à la Matrix et une finale à la japonaise qui me déchire le coeur à chaque fois !! Bref, j'adore. Je vous le recommande chaudement, un p'tit film sans trop de prise de tête! Yay! Vive le printemps qui arrive !!

 

 

 

P.s

Un petit mot pour encourager toutes celles (et ceux) qui se sont lancé dans le RAT !! J'agite des pompoms virtuels en pensant à vous !! ;)

Repost 0
Published by Kitty - dans Cinéma
commenter cet article
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 03:13

    Castle !!!!!!!!!!!

 

    Ouiiii !!! J'ai craqué, faible femme que je suis, à cause du sourire enjôleur du joli garçon qu'est Nathan Filion (que je n’aimais pas du tout dans Buffy... si si, vous vous rappelez, il jouait un pasteur fou qui tuait des filles avec un plaisir jouissif...) Dans ce cas-ci, ça été une véritable (et agréable) découverte !

 

 

    Et puis c'est la faute à Fashion, c'est grâce à elle que j’ai découvert cette série, sinon je ne l'aurais jamais regardé, honte à moi.

 

    Et me voilà avec les deux premières saisons déjà visionnées (avalées je dirais), en attente de la troisième en français (oui en français, parce Castle a la même voix que Brendan Fraser, c'est Agrrrrrr) Je suis littéralement tombée en amour avec cette série et la seule chose que j'espère c'est que ça ne durera pas aussi longtemps que Bones, parce qu'avec cette série là, j'ai abandonnée à la fin de la saison 5, trouvant que c'était interminable et que ça tournait en rond. L'équilibre dans ce genre de série est difficile à maintenir parce qu'il faut continuer à garder l'intérêt du spectateur en gardant la chimie du duo toujours  efficace... À date, ça se passe bien, malgré le coup de la finale de la saison 2 que je trouvais limite chiante (parce qu'on en revient exactement au même point qu'au début)

 

    Mais sinon, c'est si drôle ! J'adore les dialogues mordants, l'humour parfois absurde de Castle, sa fille et sa mère tellement particulière ! J'aime beaucoup cette série, bref, c'est amusant, ça détend et c'est pas une série "spectacle" comme avec les CSI qui nous éblouissent de tous leurs gadgets !

 

    À voir !

 

 

 

P.s

J'ai vu les deux premiers épisodes de la 3e saison et c'est... délicieux !! La passe de la "médium" qui dit à Beckett qu'elle va rencontrer un Alexandre qui va être capital dans sa vie et qu'on apprend que le second nom de Castle c'est Alexandre...!! Et le premier épisode !! J'aime encore et toujours...

 

P.S 2

Devinez qui suit Nathan Fillion sur Twitter maintenant ?? ;) 

 

Repost 0
Published by Kitty - dans Cinéma
commenter cet article
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 17:47

   Non, je ne vous avais pas oubliés ! Ma longue absence est dûe à la job et maintenant que j'ai quelques minutes de libre, je les consacre à reprendre mon retard billesque... Vous avez peut-être remarqué - ou pas - que j'étais plutôt absente sur vos blogs et je m'en excuse, mais disons que j'ai très peu de temps de libre et pendant celui qui me reste, eh bien, je dors. Ou je regarde des films ! Comme le film que je veux vous présenter aujourd'hui !

 

   Whatever Works de Woody Allen (Yé! J'aime bien Woody, pas tous ses films, mais la plupart)

  Zwhatever_works.jpg

   Whatever Works présente Boris, un grand intellectuel qui a une vision particulière de la vie après avoir divorcé d'avec sa femme, toute aussi intelligente que lui. Après sa première tentative de suicide, il rencontre une (très) jeune femme qui est à l'opposé de tout ce qu'il est, c'est-à-dire énergique, dynamique, joyeuse, positive et... complètement stupide. Étrangement, c'est un duo qui fonctionne très bien ! Si Boris avait été le seul personnage à vraiment occuper tout l'écran, ça aurait été très vite ennuyeux, parce que c'est un personnage assez négatif et profondément malheureux. Mais sa rencontre avec Melody vient mettre une certaine lumière dans sa vie et vient à le changer, pas complètement, mais suffisament pour qu'il sorte de cette misère morale dans laquelle il se complaisait.

 

   Quelques jours après le visionnement de ce film, il ne m'en reste pas grand chose, mis à part un souvenir de joie intense... Autrement dit, ce n'est pas un grand film, mais ça reste un bon divertissement pour les soirs de pluie !

 

Whatever Works, de Woody Allen, 2009, 1h30

Repost 0
Published by Kitty - dans Cinéma
commenter cet article
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 02:58

ZTardis

   ... Comme quoi je suis aussi accro que certaines !! En fait, je comptais faire un billet pour les quatre saisons (de toute façon, qui est-ce qui n'en a pas encore entendu parler à présent ?? Les coupables sont priés de répondre !). Et puis je n'aime pas trop m'étendre à n'en plus finir sur un sujet (bon daccord, vous risquez d'en ré-entendre parler plus tard...)

  ZTardis2

   Donc, je vais faire vite : Doctor Who avec Christopher Eccleston. Oui, j'ai terminé les quatre saisons à la minutes où j'écris ces lignes, mais vous me croyez si je vous dit que j'ai recommencé du début ?? Non j'ai rien manqué, c'est juste pour le plaisir de revoir la complicité entre Rose et le Docteur, une relation complice qui n'est pas égalée avec aucune des compagnes du Docteur, d'après moi, par après. (Oui ! Je suis une pro-Rose. J'assume !) 

    J'aime beaucoup Christopher Eccleston en Docteur, un peu loufoque, il n'a pas peur de rire de lui-même, de paraître un peu idiot et décalé tout en ayant une dimension noire et froide qui ne sera pas reprise par David Tennant. J'ai trouvé dommage qu'il ne fasse pas une autre saison dans la série et qu'il ait eu peur de rester accroché à ce rôle... Mais bon, il a fait une bonne job dans ce rôle et c'est toujours un plaisir de le voir apparaître de nul part pour chercher Rose ou la sauver des griffes des méchants de l'Univers... Quoique c'est aussi pour cela qu'on n'aime le Docteur tout simplement !

  ZDrWhoTennant.jpg

   Doctor Who avec David Tennant. Vraiment, vraiment, un énorme coup de coeur pour l'épisode spécial de Noël quand il arrive dans la série... Il est chou tout au long des trois autres saisons, mais cet épisode là, c'est mon préféré. Joueur, grand parleur, il a une grande confiance en lui et il en est irrésistible. Ce n'est pas tant l'acteur (quoique...) mais le personnage en lui-même est fabuleux. Les trois autres saisons vont être toutes aussi fabuleuses, malgré l'absence de Rose et l'arrivée des deux autres. J'adore Donna avec son caractère explosif et j'ai beaucoup aimé l'épisode où Martha rencontre Shakespeare ! Un autre coup de coeur pour un épisode, c'est celui où le Docteur va sur la planète Minuit... C'est un des rares moments où on le voit perdre le control et avoir peur... Vraiment peur. L'épisode où il est humain m'a fendu le coeur... Trop triste...

 ZDrWhoSmith.jpg

   Bref, j'ai adoré vraiment adoré toutes ces saisons... Et pour ceux qui n'ont pas encore tenté l'aventure, je ne saurais vous dire combien c'est une série géniale qui mérite d'être vue ! Je termine ce soir les épisodes spéciaux et je sens que mon petit coeur va encore se serrer, mais c'est pas grave, je me sens prête pour le nouveau Docteur ! Allons-y Alonso !

 

ZChallengeDavid

 

Édit : Je viens de terminer les épisodes spéciaux avec la grande finale... Sniff sniff, j'ai pas pu me retenir les larmes me sont venues aux yeux, c'est une finale incroyable et merveilleuse pour saluer les trois saisons que David Tennant a passé dans cette série... Comme quoi, quelques fois, il faut retourner au tout début pour faire un bon départ...

Repost 0
Published by Kitty - dans Cinéma
commenter cet article
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 15:12

   J'ai vu sur plusieurs de vos blogs - il y a quand même plusieurs mois, déjà - que David Tennant (notre regretté Dr. Who) jouait Hamlet, là-bas, tout là-bas dans son chez lui et que c'était extraordinaire... J'aime beaucoup Tennant, pour toute la folie qu'il peut mettre dans chacun de ses rôles, pour sa physionomie qui se transforme pour ajouter des éléments de folie comique dans son jeu !

Alors, j'étais bien triste de ne pas trouver cette merveille ici, dans mon chez moi, c'est loin, je sais, mais bon ! Je croyais que ce genre de chose s'exportait, que nous autres, pauvres américains (herm, bémol ici) nous serions à même d'apprécier ce chef-d'oeuvre de Shakespeare ! Eh bien non.

 

   Pas trouvé dans aucun magasins vendant des dvds. Zéro. Nul. Pas de chance. Et parce que je ne suis pas anglaise, je ne pouvais pas voir cela ? Qu'à cela ne tienne, j'ai fait jouer mon cercle de connaissances et je l'ai trouvé. Dans les dents.

  ZdaveyT-hamlet.jpg

   Bon, en même temps, ça dure trois heures et demie, alors vous comprendrez que je ne l'ai pas écouté en entier... En tout cas, pas tout de suite. Mais la partie que j'ai écouté était vraiment incroyable. La langue est difficile, ça reste du british shakespearien quand même, mais une fois cela dépassé, le jeu reste très intense et on suit Hamlet dans le développement de sa folie jusqu'à la scène finale où tout le monde meurt.

   La mise en scène est modernisée. Les personnages ont des vêtements normaux et les décors restent sensiblement dans ce qu'on connait aujourd'hui. Et le jeu avec les caméras de surveillance, c'est quand même intéressant.

 

   David Tennant est tout simlement génial... Au début de la pièce, on peut le voir, tout bien habillé, un peu coincé quand même, les cheveux lissé vers l'arrière (ce qui ne le met pas du tout en valeur, faut le dire !), puis peu à peu, la folie du personnage et le sien prenant le dessus, le complet disparait pour faire place à un t-shirt et des jeans, et ses cheveux redeviennent tout ébouriffés comme je les aime (comme dans Dr.Who).

   Un petit bémol concernant certains des acteurs qui l'entoure ; de ce que j'en ai vu, certains ont un jeu des plus inégal, je n'arrivais pas à voir les émotions dans leur jeu... C'est un peu dommage, mais en même temps, ça permet de mettre le jeu d'autres acteurs en valeur. Celle qui joue Ophélie est surprenante...

 

   Vraiment, je suis contente d'avoir réussi à mettre la main là-dessus, j'ai trouvé interessant de voir la mise en scène anglaise, la vision de la pièce made in Angleterre avec des acteurs british. Un truc vraiment bien à voir un soir de tempête ou d'orage...

 

Hamlet par la Royal Shakespeare compagny, 2008

Repost 0
Published by Kitty - dans Cinéma
commenter cet article
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 02:45

   Une autre chose que j'aime autant que le théâtre ou les livres, c'est le cinéma ! Alors, voici ma critique de la semaine, deux films seulement, j'essaie d'être raisonnable...

 

Chocolat de Lasse Hallström, 2001  

Zchocolat.jpg   Ah ! Quelle belle découverte ! Je croyais que c'était un film de fille, le genre de film qu'on se loue avec une boite de douceurs et des kleenex. Le genre à faire battre le coeur, les yeux dans le vague et le soupir (Aaaahhh !) caractéristique de ce genre de film. Mais il n'en est rien !! Non madame. C'est un film d'une douceur proche de celle de ses homonymes qui fait du bien et qui n'est pas cucul. C'est beau, ça donne envie d'ouvrir une chocolatrie et de rencontrer un marginal à l'égal de Johnny. Parce que oui, bon, ce cher Johnny Depp joue Roux, le rat de rivière élégant, un peu sauvage et tendre.

   J'ai tellement aimé le film que j'ai envie de lire le livre (de Joanne Harris, même titre), bien que j'ai peur d'avoir une déception si le livre n'est pas mieux que le film... On verra !

 

 

 

Zdocparnassus.jpg

L'imaginarium du Docteur Parnassus de Terry Gilliam, 2009

   Voilà donc le fameux dernier film de Terry Gilliam. Incroyable, foisonnant, on peux s'y perdre. À l'image de l'envers du miroir, j'ai l'impression qu'on a voulu plus montrer que ce que l'on pouvait montrer. Cela donne un récit incroyable, rempli d'imagination de fils entremêlés, de personnages hauts en couleur et de folie. Je me suis fait avoir en beauté, n'ayant pas prévu la fin du film ! Les acteurs sont bons et je mentionne particulièrement la performance de Lily Cole qui joue une espèce de petite peste égoïste aux airs angélique de poupée de porcelaine. C'est vraiment bien fait et on y croit. J'ai aimé - pas adoré, mais j'ai bien aimé. C'est bon, ça vaut la peine d'être vu, mais peut-être pas acheté...

 

*Pour lire les résumés des films, les liens renvoient au site Allociné où tous les renseignements sont disponibles...

Repost 0
Published by Kitty - dans Cinéma
commenter cet article